Les noyers sécretent naturellement une substance: Le juglon.

imagesCAID70GI

Dans la revue Fruits et Abeilles du mois de novembre 2011, Monsieur Anchling Françis propose de couvrir les cadres que l'on souhaite conserver de feuilles de noyer. Ces dernières auraient une action répulsive contre les fausses teignes.

En faisant des recherches sur Internet, sur divers sites et forums, on peut lire que les feuilles de noyer peuvent aussi être placés entre le couvre-cadre et le couvercle des ruches pour éloigner les fourmis.

Apparement, cette action répulsive, concernerait aussi les poux, les mouches, les rats, les campagnols, les mulots,...

S'il s'avère exact que campagnols et mulots soient égalements tenus à distance grâce aux feuilles de noyer, cela pourrait peut être les dissuader de nidifier dans nos colonies, en hiver ?

Reste une dernière question. Un dernier point à éclaircir... Si le juglon, contenu dans les feuilles de noyer, est effectivement un répulsif aussi puissant... L'est il aussi face aux abeilles ?

1980345468

C'est une expérimentation que je souhaite mener l'an prochain.

Pensée amicale à Marie-France et Henri.